LES FOIRES

foire












Foire de Casamaccioli - Niolu -*



Les grandes foires rythmaient et structuraient la vie rurale de l'île.

<< Tutti l'anni di sittembre a a Santa di u Niolu, tutti ogni uno compre e vende cio chi scala, a stolu-stolu, basta che u portafoglio un'sia malattu o in dolu... >> (Tous les ans, en septembre, à la Santa di u Niolu, tout un chacun vend et achète ce qu'il trouve, à l'avenant, pourvu que le porte-feuille ne soit pas malade ou endeuillé...)

Ainsi le poète improvisateur Pampasciolu célébrait-il dans les années 30 la plus célèbre des foires corses, la Santa di u Niolu, qui, aujourd'hui encore, se tient chaque année à Casamaccioli les 8, 9 et 10 septembre, durant les fêtes de la Nativité de la Vierge.

Jadis, lorsque la société corse était une société de type agropastoral, les foires marquaient un temps fort de la vie paysanne, alors très structurée. Organisées généralement à l'occasion d'une fête patronale, on y venait parfois de loin pour vendre, acquérir ou échanger des denrées, des objets et, plus encore, des animaux. On savait pouvoir trouver là l'huile d'olive la plus fine, un fusil,un stylet ou un violon de bonne facture, mais aussi la mule au pied sûr et à l'échine solide, le verrat ou le bouc qui permettraient d'améliorer son cheptel.

Les foires n'était pas jours de fête pour les coqs insulaires. Au cours des foires, on attachait l'infortuné volatile à un pieu et il était à la fois la cible et le lot pour le participant au concours de tir qui, à une distance d'une centaine de mètres, parvenait à l'atteindre d'un coup de fusil.

Dans cette île où le relief très cloisonné ne facilite guère l'accessibilité entre les vallées, se rendre à la foire représentait également un véritable dépaysement. faire le voyage, c'était comme entreprendre une expédition ou poursuivre une quête, en rêvant en chemin aux mille et une merveilles du quotidien que l'on ramènerait avec soi, aux souvenirs mémorables que l'on pourrait relater aux siens, le soir à la veillée.

L'aspect économique était indissociable de l'aspect convivial et festif. Les échoppes des marchands, artisans et maquignons voisinnaient avec les buvettes, et, si l'on marchandait ferme, c'était souvent pour mieux flamber au jeu de baccara. À moins que l'on ne préfère jouer à la scoppa ou à la mora, s'essayer à des jeux d'adresse, se joindre à une paghjella (chant polyphonique a capella) ou encore assister aux joutes oratoires du chjama e rispondi (appel et réponse), qui donnaient lieu à d'homériques concours.

Sur des thèmes libres ou imposés, des poètes improvisateurs s'interpellaient ainsi des nuits durant, faisant assaut de réparties savoureuses pour la plus grande joie de l'assistance. Les vainqueurs acquéraient une renommée qui dépassait largement les confins de leur vallée et s'inscrivait pour la postérité, tel Pampasgiolu, dont les vers, transmis de bouche à oreille, franchiront sans doute le cap du troisième millénaire.

Aujourd'hui, l'essentiel de la population insulaire se concentre sur les deux grandes villes du littoral, Ajaccio et Bastia. Mais si la vie rurale a perdu de sa vitalité d'antan, la tradition des foires n'a pas disparu pour autant. Elle a simplement évolué, pour s'adapter aux nouvelles exigences du monde agricole corse tout en conservant sa fonction sociale de rencontre, d'échange et d'ouverture.

foire














Calendrier des Principales Foires d'Aujourd'hui


Mai :
Le 1er et le 2, "Fiera di u casgiu", foire du fromage, à Venaco. Le Venacais étant l'une des régions de Corse les plus réputées pour la qualité des fromages.
tel : 04 95 47 00 15

Juillet-Août :
Le 3 et le 4 juillet, foire du vin, à Luri. Elle se tient au centre du village, dans le Cap Corse, région de grande tradition vinicole. Elle est le cadre d'un concours régional de vins auquel prennent part les principaux vignerons corses.
tel : 04 95 35 00 15
Le 17 et le 18 juillet, Foire de l'olivier, à Montemaggiore, au pied de la chaîne du Montegrosso, en Balagne, région oléicole par excellence.
tel : 04 95 62 72 78
Le 31 juillet et le 1er août, Foire de l'amandier, à Aregno, en Balagne. Cette région, outre sa forte vocation oléicole, est le verger de la Corse.
tel : 04 95 51 79 42 / 04 95 61 79 42
Au tout début du mois d'août, "A Bocca di u Pratu". au col du prato, en Castagniccia, cette foire rurale traditionnelle est l'occasion d'assister à des concours d'animaux.
tel : 04 95 39 20 07

Septembre :
Du 6 au 8, "A Santa di u Niolu", à Casamaccioli, dans le Niolu. Une des plus anciennes foires de Corse, avec le 8, la procession de la Santa, et toujours les concours de chjama e rispondi.

La plupart de ces foires, quoique thématiques, font généralement une place aux autres produits corses, mais aussi à l'artisanat.